Les fiches de salaire en Suisse


Conseils et astuces pour les fiches de salaire en Suisse

Conserver l'intégralité des dossiers de paie


En Suisse, les employeurs sont contraints par la loi de conserver dans des archives les fiches de salaires de leurs salariés mais également les élements liés à leurs salariés tels que les certificats annuels ou les contrats de travail.
Ces documents doivent être gardés pendant au moins 10 ans.
Il existe des sociétés qui peuvent gérer ces documents de manière sécurisée afin de vous en libérer l'esprit.
Travailler avec ce genre de société permet ainsi de remplir les obligations légales qui s'imposent aux sociétés suisses tout en ne perdant pas de temps.
En 2011, la Suisse a reconnu comme preuve les documents électroniques, ainsi des logiciels de gestion de paie comme pistazzio permettent de tout gérer en interne sans devoir faire appel à des sociétés extérieures.
La conservation de ces documents peut paraitre une contrainte à bien des égards, mais ce sera surtout une solution simple pour disposer de preuves en cas de conflit avec un salarié.

Payer ses employés à temps


A moins que vous ayez inclu une clause particulière dans les contrats de vos salariés ou que la convention collective qui vous régit le précise, vous devez effectuer le versement de vos salariés au plus tard le dernier jour du mois.
Si ce n'est pas le cas, même si l'employé ne lui indique pas, il sera mis en demeure.
Si l'employeur ne réalise pas le versement au plus tard le dernier jour du mois, il se doit d'appliquer une majoration de 5% sur le salaire de ses salariés.
Afin d'éviter ce genre de mésaventures, il est fortement recommandé de mettre en place des processus qui permettront d'automatiser le versement.

Bien penser à envoyee le bulletin de salaire de ses salariés


La loi suisse impose aux employeurs de fournir un bulletin de salaire à son salarié à chaque fois qu'il effectue le versement de sa paie.
Le bulletin de salaire devra être clair et explicite afin que la moindre déduction ou le moindre ajout soit clairement visible par le salarié. Le but ici est de permettre au salarié de pouvoir contester son salaire s'il en a besoin.
L'envoi des bulletins de paie étaient jadis gerés de manière manuelle, mais avec l'avenement de l'informatique, c'est aujourd'hui quelque chose qui se fait en automatique.
Dans la plupart des cas, les entreprises décident de mettre à dispositions les fiches de salaire en ligne sur des plateformes sécurisées. D'autres préfèrent les envoyer par email.
Cette solution est de plus en plus choisie car elle permet de faire des économies, d'être plus respectueux de l'environnement mais aussi de mieux gérer l'ensemble administratif lié aux payes.

Bien gérer un départ


Lorsqu'un contrat de travail se termine, l'employeur doit payer à son salarié l'intégralité des sommes qu'il lui doit.
A titre d'exemple, si l'un de vos salarié a passé plus de 20 ans dans votre entreprise et qu'il a au moins 50 ans, il se verra bénéficier d'une indemnité suite à la durée de votre collaboration.
Si le salarié dispose encore de solde de vacances, elles devront également lui être payés (ou alors lui les faire prendre avant qu'il quitte l'entreprise).
Il ne faut pas non plus penser à réaliser les différentes formalités administratives.
Bien gérer un départ vous permettra de vous mettre à l'abri contre toute possible répercution, qu'elle soit juridique ou autre.